La cybercriminalité

Explication du terme

La cybercriminalité est le terme qui est employé pour désigner l’ensemble des infractions pénales qui sont commises via les réseaux informatiques, notamment sur le réseau Internet. Le mot cybercriminalité est composé du préfix cyber qui détermine tout ce qui touche au monde du multimédia, d’internet ou du web.La cybercriminalité désigne à la fois :

  • Les atteintes aux biens : atteinte à la vie privée avec fraude à la carte bancaire sans le consentement du propriétaire de celle ci, l’encaissent d’un paiement qui sera noté sans livraison ce qui relève d’une escroquerie, il existe bien sur d’autres cas du même type. Cette atteinte aux biens englobe aussi tout ce qui est du domaine du piratage informatique : piratage d’ordinateurs, ainsi que la gravure de musiques, de films ou encore de logiciels.
  • Les atteintes aux personnes : atteinte à la vie privée également mais cette fois ci avec des diffusions d’images pornographiques ou violentes sur lesquelles des enfants peuvent tomber. On y retrouve aussi la diffusion d’images pédophiles, des méthodes pour se suicider ou encore des insultes raciales. Tous ces actes sont punissables d’environ 5 ans de prison maximum et d’une amende de 375 000 euros maximum.

Ces cybercriminalités sont une nouvelle forme de délinquance et de criminalité qui touche de plus en plus la population suite aux avancées technologiques. Elle se situe dans un espace virtuel appelé le cyberespace. Depuis plusieurs années, l’accès à l’informatique et la globalisation des réseaux ont été les facteurs du développement du cybercrime. Nous pouvons aujourd’hui regrouper la cybercriminalité en 3 types d’infractions :

  • Les infractions spécifiques aux technologies de l’information et de la communication: ce qui regroupe à l’intérieur, les atteintes aux systèmes de traitements automatisés des données ainsi que des données personnelles. Nous avons aussi les infractions liées au piratage des codes de carte bancaire.
  • Les infractions liées aux technologies de l’information et de la communication, cette catégorie regroupe tout ce qui est autour de la pédopornographie, de l’incitation au terrorisme et à la haine raciale sur internet ainsi que des atteintes aux personnes et des atteintes aux biens.
  • Les infractions facilitées par les technologies de l’information et de la communication que sont les escroqueries en ligne, la contrefaçon ou tout autre violation de la propriété intellectuelle.

Les différents types d’attaques

Les attaques de type conventionnelles

Ce genre d’attaques regroupe toutes les celles qui utilisent des supports technologiques associés aux réseaux d’informations et de communication. Elles ont pour but d’utiliser la naïveté des utilisateurs pour leur dérober des informations personnelles ou confidentielles pour ensuite s’en servir de manière illégale. On peut observer différents types d’attaques :

  • Extorsions de fonds
  • Les fraudes liées aux cartes de crédit
  • Les menaces de type vengeance
  • Les fraudes commerciales
  • Les abus de confiances et diverses escroqueries
  • Les détournements sur mineurs
  • Les usurpations d’identités

Ces motivations sont essentiellement dirigées par des comportements immoraux, malsains ou encore maladifs comme la prostitution, la pédophilie ou le racisme…

Les attaques de types technologiques

Ce type d’attaque touche essentiellement les nombreuses vulnérabilités de l’outil informatique telles que :

  • L’installation des programmes espions
  • L’installation de programmes pirates
  • Les intrusions
  • Les détériorations diverses
  • Les destructions de sites
  • Le vol d’informations
  • Le déni de service sur des sites

Les pirates à l’origine de ce type d’attaques peut être motivés par plusieurs buts stratégiques comme voler des informations sensibles ou personnelles, un terroriste qui va chercher à déstabiliser ou s’approprier un ordre mis en place, ou encore des motivations ludiques qui verront le pirate faire ça pour son propre loisir, pour s’amuser ou alors se venger de quelqu’un ou de quelque chose.

Les attaques opportunistes

Le but de ces attaques n’est pas de cibler une personne en particulier mais de faire le plus de victimes possibles lors d’une attaque. Voici quelques types d’attaques de ce genre :

  • La création ou l’achat d’un logiciel malveillant. Il donne au pirate un outil de contrôle absolu sur les ordinateurs des personnes attaquées.
  • L’envoi ou la location d’un service spam. Le but est d’atteindre un maximum de personnes, d’infecter le plus de victimes possibles ; c’est pour cela que l’envoie d’e-mails ou de spams groupés sont une bonne idée pour parvenir aux fins de ce type de pirates.
  • La création de sites malicieux et l’infection des sites existants. Avoir une présence sur le web est primordiale pour les cybercriminels : création des sites de phishing, des publicités, des arnaques, ainsi que d’autres pages contenant un virus qui infectera votre ordinateur.

Les attaques ciblées

Les attaques ciblées sont très difficiles à contourner, tout dépend de l’envergure de l’attaque souhaitée par le pirate. Généralement, quand l’attaquant ne s’en prend qu’à une seule personne en particulier, ses projets ont plus de chances de réussir car il met toutes ses forces de travail sur un individu ciblé préalablement.